One place for hosting & domains

      Comment configurer Apache HTTP avec MPM Event et PHP-FPM sur Ubuntu 18.04


      L’auteur a choisi le COVID-19 Relief Fund pour recevoir un don dans le cadre du programme Write for DOnations.

      Introduction

      Au fil des années, le serveur Web Apache HTTP a évolué. Il fonctionne aujourd’hui dans différents environnements et répond à différents besoins. Comme tout serveur Web, un des problèmes importants qu’Apache HTTP doit résoudre est de savoir de quelle manière gérer différents processus pour servir une requête de protocole http. Cela implique d’ouvrir une socket, de traiter la requête, de maintenir la connexion ouverte pendant une certaine période, de gérer les nouveaux événements se produisant via cette connexion et de renvoyer le contenu produit par un programme créé dans un langage particulier (comme PHP, Perl ou Python). Ces tâches sont effectuées et contrôlées par un Multi-Processing Module (MPM).

      Apache HTTP est livré avec trois MPM différents :

      • Pre-fork : un nouveau processus est créé pour chaque connexion entrante atteignant le serveur. Chaque processus est isolé des autres. Donc, même s’ils effectuent des appels identiques à un certain moment, ils ne partagent aucune mémoire. Il s’agit d’un moyen sûr d’exécuter des applications liées à des bibliothèques qui ne prennent pas en charge le threading, généralement des applications ou des bibliothèques plus anciennes.
      • Worker : un processus parent a pour responsabilité de lancer un pool de processus enfants, certains écoutant les nouvelles connexions entrantes et d’autres servant le contenu demandé. Chaque processus est threadé (un seul thread pour gérer une connexion), donc un processus peut gérer plusieurs requêtes simultanément. Cette méthode de traitement des connexions permet une meilleure utilisation des ressources, tout en maintenant la stabilité. Cela est permis grâce au pool de processus disponibles, qui dispose souvent de threads gratuits prêts à servir de nouvelles connexions immédiatement.
      • Event : en fonction du travailleur, ce MPM va plus loin en optimisant la façon dont le processus parent planifie les tâches pour les processus enfants et les threads qui y sont associés. Par défaut, une connexion reste ouverte pendant 5 secondes. Si aucun nouvel événement ne se produit, elle se ferme. Il s’agit de la valeur par défaut de la directive keep-alive, qui conserve le thread qui lui est associé. Le MPM Event permet au processus de gérer les threads afin que certains soient libres de gérer les nouvelles connexions entrantes tandis que d’autres sont liés aux connexions actives. En autorisant ainsi la redistribution des tâches affectées aux threads, l’utilisation des ressources et les performances sera optimisée.

      Le module MPM Event est un module de multi-traitement rapide disponible sur le serveur Web Apache HTTP.

      PHP-FPM est le Gestionnaire de processus FastCGI pour PHP. Le protocole FastCGI est basé sur la Common Gateway Interface (CGI), un protocole qui se situe entre les applications et les serveurs Web comme Apache HTTP. Cela permet aux développeurs d’écrire des applications indépendamment du comportement des serveurs Web. Les programmes exécutent leurs processus de manière indépendante et transmettent leur produit au serveur Web via ce protocole. Chaque nouvelle connexion qui devra être traitée par une application qui créera un nouveau processus.

      En combinant MPM Event dans Apache HTTP et le Gestionnaire de processus PHP FastCGI (PHP-FPM), le chargement d’un site Web se fait plus rapidement et il pourra gérer un plus grand nombre de connexions simultanées tout en utilisant moins de ressources.

      Dans ce tutoriel, vous améliorerez les performances de la pile LAMP en remplaçant le module de multi-traitement par défaut de pré-fork par un événement et en utilisant le gestionnaire de processus PHP-FPM pour gérer le code PHP au lieu du mod_php traditionnel d’Apache HTTP.

      Conditions préalables

      Avant de commencer ce guide, vous aurez besoin des éléments suivants :

      Étape 1 – Changement du module multi-traitement

      Ubuntu hérite de scripts pour activer ou désactiver les modules HTTP Apache de sa distribution parente, Debian. Vous utiliserez cet ensemble d’outils dans cette étape pour désactiver le module Pre-fork et activer le module Event.

      Au cours cette étape, vous allez arrêter Apache HTTP, désactiver le module PHP 7.2 lié au module Pre-fork, puis désactiver Pre-fork pour activer immédiatement le module Event.

      Vous allez tout d’abord arrêter le service HTTP Apache :

      • sudo systemctl stop apache2

      Vous pouvez maintenant désactiver le module PHP 7.2, qui est lié au module Pre-fork :

      Ensuite, désactivez le module Pre-fork MPM :

      • sudo a2dismod mpm_prefork

      Maintenant, activez le module Event MPM :

      Vous avez changé le MPM de pre-fork en event et supprimé la connexion du module PHP 7.2 entre PHP et Apache HTTP. À l’étape suivante, vous installerez le module php-fpm, ainsi que les bibliothèques et modules proxy associés. Vous allez configurer Apache HTTP pour qu’il puisse également communiquer avec PHP.

      Étape 2 – Configuration d’Apache HTTP pour utiliser le Gestionnaire de processus FastCGI

      À ce stade, vous avez changé la méthode de traitement des connexions d’Apache HTTP en déplaçant de Pre-fork MPM à Event. Cependant, au cours du processus, vous avez désactivé le module PHP qui connectait Apache HTTP à tout programme fonctionnant sur PHP.

      Au cours de cette étape, vous allez installer le processeur PHP-FPM pour permettre à Apache HTTP de traiter à nouveau les programmes PHP. Vous installerez également les bibliothèques de dépendances et activerez les modules afin que les deux puissent coopérer avec fluidité et plus rapidement qu’auparavant.

      Tout d’abord, installez php-fpm. La commande suivante installera le package PHP-FPM et activera automatiquement le service php7.2-fpm intégré à systemd, de sorte que le service se lance au démarrage :

      Pour communiquer, Apache HTTP et PHP ont besoin d’une bibliothèque permettant cette capacité. Vous allez maintenant installer libapache2-mod-fcgid. Il peut servir d’interface entre des programmes avec des serveurs Web et il est spécifique à Apache HTTP. Cette communication se produira via une socket UNIX.

      Installez cette bibliothèque :

      • sudo apt install libapache2-mod-fcgid

      Vous avez installé php-fpm et la libapache2-mod-fcgid, mais aucune des deux n’est encore activée.

      Tout d’abord, activez le module php-fpm avec la commande suivante :

      Ensuite, activez le module proxy d’Apache HTTP :

      Pour finir, activez le module proxy FastCGI dans Apache HTTP :

      Note : vous pouvez lire la configuration de cette interaction entre les programmes PHP et Apache HTTP via une socket UNIX avec ce qui suit :

      • cat /etc/apache2/conf-enabled/php7.2-fpm.conf

      Tout est maintenant en place pour démarrer Apache HTTP. Vous allez tout d’abord procéder à un contrôle de configuration :

      • sudo apachectl configtest

      Output

      Syntax OK

      Après cela, vous pouvez redémarrer Apache HTTP, puisqu’il a été démarré automatiquement lors de l’installation de la bibliothèque FastCGI libapache2-mod-fcgid :

      • sudo systemctl restart apache2

      Vous avez installé le module php-fpm, configuré Apache HTTP pour fonctionner avec lui, activé les modules nécessaires pour que le protocole FastCGI fonctionne et démarre les services correspondants.

      Maintenant qu’Apache a activé le module Event MPM et que PHP-FPM est présent et en cours d’exécution, il est temps de vérifier si tout fonctionne comme prévu.

      Étape 3 – Vérification de votre configuration

      Vous allez exécuter ces tests afin de vérifier que les modifications de configuration ont bien été appliquées. Le premier test consiste à vérifier quel module multi-traitement Apache HTTP utilise. Le second à vérifier que PHP utilise le gestionnaire FPM.

      Vérifiez le serveur Apache HTTP en exécutant la commande suivante :

      • sudo apachectl -M | grep 'mpm'

      Votre sortie sera la suivante :

      Output

      mpm_event_module (shared)

      Vous pouvez refaire la même chose pour le module proxy et FastCGI :

      • sudo apachectl -M | grep 'proxy'

      Le résultat sera :

      Output

      proxy_module (shared) proxy_fcgi_module (shared)

      Pour voir la liste complète des modules, vous pouvez supprimer la deuxième partie de la commande après -M.

      Il est maintenant temps de vérifier si PHP utilise le Gestionnaire de processus FastCGI. Pour cela, vous allez écrire un petit script PHP qui vous donnera toutes les informations liées à PHP.

      Exécutez la commande suivante pour écrire un fichier nommé de la manière suivante :

      • sudo nano /var/www/your_domain/info.php

      Ajoutez le contenu suivant dans le fichier info.php :

      info.php

      <?php phpinfo(); ?>
      

      Maintenant, naviguez vers l’URL de votre serveur et ajoutez info.php à la fin comme ceci : http://your_domain/info.php.

      L’entrée API du serveur sera FPM/FastCGI.

      PHP balaye l'entrée de l'API du serveur FPM/FastCGI

      Supprimez le fichier info.php après cette vérification afin qu’aucune information ne puisse être divulguée publiquement sur le serveur :

      • sudo rm /var/www/yourdomain.com/info.php

      Vous avez vérifié l’état de fonctionnement du module MPM, les modules gérant le FastCGI et le traitement du code PHP.

      Conclusion

      Vous avez optimisé votre pile LAMP d’origine,en augmentant ainsi le nombre de connexions pour créer de nouveaux processus HTTP Apache. PHP-FPM permettra de traiter le code PHP plus efficacement et l’utilisation globale des ressources est meilleure.

      Pour plus d’informations sur les différents modules et les projets associés, consultez la documentation sur le projet de serveur Apache HTTP.



      Source link