One place for hosting & domains

      environnement

      Comment installer Python 3 et mettre en place un environnement de programmation sur un serveur Ubuntu 20.04


      Introduction

      Le langage de programmation Python est un choix de plus en plus populaire, tant pour les débutants que pour les développeurs expérimentés. Flexible et polyvalent, Python possède des atouts en matière de script, d’automatisation, d’analyse de données, d’apprentissage automatique et de développement back-end. Publié pour la première fois en 1991 sous un nom inspiré par le groupe comique britannique Monty Python, l’équipe de développement voulait faire de Python un langage amusant à utiliser.

      Ce tutoriel vous permettra de configurer votre serveur Ubuntu 20.04 avec un environnement de programmation Python 3. La programmation sur un serveur présente de nombreux avantages et prend en charge la collaboration entre les projets de développement. Les principes généraux de ce tutoriel s’appliquent à toute distribution de Debian Linux.

      Conditions préalables

      Pour pouvoir suivre ce tutoriel, vous devez avoir un utilisateur non root avec des privilèges sudo sur un serveur Ubuntu 20.04. Pour apprendre comment réaliser cette configuration, suivez notre guide de configuration initiale du serveur.

      Si vous n’êtes pas déjà familiarisé avec un environnement de terminal, vous trouverez peut-être l’article “Introduction au terminal Linux” utile pour mieux vous y retrouver.

      Une fois votre serveur et votre utilisateur configurés, vous êtes prêt à commencer.

      Étape 1 – Mise en place de Python 3

      Ubuntu 20.04 et d’autres versions de Debian Linux sont livrés avec Python 3 préinstallé. Pour être sûr que nos versions sont actualisées, mettons à jour et à niveau le système avec la commande apt pour qu’il fonctionne avec l’outil d’empaquetage avancé d’Ubuntu :

      • sudo apt update
      • sudo apt -y upgrade

      Le drapeau -y confirmera que nous sommes d’accord pour que tous les éléments soient installés, mais selon votre version de Linux, vous devrez peut-être confirmer des messages supplémentaires au fur et à mesure des mises à jour et des mises à niveau de votre système.

      Une fois le processus terminé, nous pouvons vérifier la version de Python 3 qui est installée dans le système en tapant :

      Vous recevrez une sortie dans la fenêtre du terminal qui vous indiquera le numéro de version. Bien que ce nombre puisse varier, la sortie sera semblable à celle-ci :

      Output

      Python 3.8.2

      Pour gérer les paquets logiciels pour Python, installons pip, un outil qui installera et gérera les paquets de programmation que nous pourrions vouloir utiliser dans nos projets de développement. Vous pouvez en apprendre davantage sur les modules ou les paquets que vous pouvez installer avec pip en lisant « Comment importer des modules en Python 3 ».

      • sudo apt install -y python3-pip

      Les paquets Python peuvent être installés en tapant :

      • pip3 install package_name

      Ici, package_name peut faire référence à n’importe quel paquet ou bibliothèque Python, comme Django pour le développement web ou NumPy pour le calcul scientifique. Donc si vous souhaitez installer NumPy, vous pouvez le faire avec la commande pip3 install numpy.

      Il existe quelques autres paquets et outils de développement à installer pour nous assurer que nous avons une configuration robuste pour notre environnement de programmation :

      • sudo apt install -y build-essential libssl-dev libffi-dev python3-dev

      Une fois Python configuré, et pip et d’autres outils sont installés, nous pouvons mettre en place un environnement virtuel pour nos projets de développement.

      Étape 2 – Mise en place d’un environnement virtuel

      Les environnements virtuels vous permettent d’avoir un espace isolé sur votre ordinateur pour les projets Python, ce qui garantit que chacun de vos projets peut avoir son propre ensemble de dépendances qui ne perturbera aucun de vos autres projets.

      La mise en place d’un environnement de programmation permet de mieux contrôler les projets Python et de voir comment différentes versions de paquets sont traitées. C’est particulièrement important lorsque vous travaillez avec des paquets tiers.

      Vous pouvez mettre en place autant d’environnement de programmation Python que vous le souhaitez. Chaque environnement est essentiellement un répertoire ou un dossier sur votre serveur qui contient quelques scripts pour qu’il agisse comme un environnement.

      Bien qu’il existe quelques moyens de réaliser un environnement de programmation en Python, nous utiliserons ici le module venv, qui fait partie de la bibliothèque standard Python 3. Installons venv en tapant :

      • sudo apt install -y python3-venv

      Une fois cela installé, nous sommes prêts à créer des environnements. Choisissons le répertoire dans lequel nous voulons placer nos environnements de programmation Python, ou bien créons un nouveau répertoire avec mkdir, comme dans :

      • mkdir environments
      • cd environments

      Une fois que vous êtes dans le répertoire où vous souhaitez que les environnements résident, vous pouvez créer un environnement en exécutant la commande suivante :

      Essentiellement, pyvenv configure un nouveau répertoire qui contient quelques éléments que nous pouvons visualiser avec la commande ls :

      Output

      bin include lib lib64 pyvenv.cfg share

      Ensemble, ces fichiers permettent de s’assurer que vos projets sont isolés du contexte plus large de votre serveur, de sorte que les fichiers système et les fichiers de projet ne se mélangent pas. C’est une bonne pratique pour le contrôle de version et pour s’assurer que chacun de vos projets a accès aux paquets particuliers dont il a besoin. Python Wheels, un format de package intégré pour Python qui peut accélérer votre production de logiciels en réduisant le nombre de fois dont vous avez besoin pour compiler, se trouvera dans le répertoire de partage Ubuntu 20.04.

      Pour utiliser cet environnement, vous devez l’activer, ce que vous pouvez réaliser en tapant la commande suivante qui appelle le script activate :

      • source my_env/bin/activate

      Votre invite de commande sera maintenant préfixée par le nom de votre environnement, dans ce cas il s’appelle my_env. Selon la version de Debian Linux que vous utilisez, votre préfixe peut apparaître quelque peu différemment, mais le nom de votre environnement entre parenthèses doit être la première chose que vous voyez sur votre ligne :

      Ce préfixe nous indique que l’environnement my_env est actuellement actif, ce qui signifie que lorsque nous créons des programmes ici, ils n’utiliseront que les paramètres et les paquets de cet environnement particulier.

      Remarque : dans l’environnement virtuel, vous pouvez utiliser la commande python au lieu de python3, et pip au lieu de pip3 si vous préférez. Si vous utilisez Python 3 sur votre machine en dehors d’un environnement, vous devrez utiliser exclusivement les commandes python3 et pip3.

      Après avoir suivi ces étapes, votre environnement virtuel est prêt à être utilisé.

      Étape 3 – Création d’un programme “Hello, World”

      Maintenant que nous avons configuré notre environnement virtuel, créons un programme traditionnel « Hello World ». Cela nous permettra de tester notre environnement et nous donnera l’occasion de nous familiariser avec Python, si ce n’est déjà fait.

      Pour ce faire, nous allons ouvrir un éditeur de texte en ligne de commande comme nano et créer un nouveau fichier :

      Une fois le fichier texte ouvert dans la fenêtre du terminal, nous allons taper notre programme :

      print("Hello, World!")
      

      Quittez nano en tapant les touches CTRL et X, et lorsque vous êtes invité à enregistrer le fichier, appuyez sur y.

      Une fois que vous avez quitté nano et que vous êtes revenu à votre shell, nous allons exécuter le programme :

      Le programme hello.py que vous venez de créer devrait permettre à votre terminal de produire la sortie suivante :

      Output

      Hello, World!

      Pour quitter l’environnement, tapez la commande deactivate et vous retournerez à votre répertoire d’origine.

      Conclusion

      Félicitations. À ce stade, vous avez un environnement de programmation Python 3 installé sur votre serveur Ubuntu Linux et vous pouvez maintenant commencer un projet de codage !

      Si vous utilisez une machine locale plutôt qu’un serveur, reportez-vous au tutoriel correspondant à votre système d’exploitation dans notre série “Comment installer et configurer un environnement de programmation local pour Python 3”.

      Votre serveur étant prêt pour le développement de logiciels, vous pouvez continuer à en apprendre davantage sur le codage en Python en lisant notre livre électronique gratuit « Comment coder en Python 3 », ou en consultant nos tutoriels Python.



      Source link

      Comment installer Python 3 et mettre en place un environnement de programmation sur un serveur Ubuntu 20.04, [Démarrage rapide]


      Introduction

      Python est un langage de programmation flexible et polyvalent, avec des points forts en matière de script, d’automatisation, d’analyse de données, d’apprentissage machine et de développement back-end.

      Ce tutoriel vous guidera dans l’installation de Python et la mise en place d’un environnement de programmation sur un serveur Ubuntu 20.04. Pour obtenir une version plus détaillée de ce tutoriel, avec des explications plus complètes de chaque étape, veuillez vous référer à Comment installer Python 3 et mettre en place un environnement de programmation sur un serveur Ubuntu 20.04.

      Étape 1 – Mise à jour et mise à niveau

      Connecté à votre serveur Ubuntu 20.04 en tant qu’utilisateur sudo non root, mettez d’abord votre système à jour et à niveau pour vous assurer que la version de Python 3 que vous avez livrée est la plus récente.

      • sudo apt update
      • sudo apt -y upgrade

      Confirmez l’installation si vous y êtes invité.

      Étape 2 – Vérifiez la version de Python

      Vérifiez quelle version de Python 3 est installée en tapant :

      Vous obtiendrez un résultat similaire à ce qui suit, en fonction de la date à laquelle vous avez mis à jour votre système.

      Output

      Python 3.8.2

      Étape 3 – Installation de pip

      Pour gérer les paquets logiciels pour Python, installez pip, un outil qui vous aidera à gérer les bibliothèques ou les modules à utiliser dans vos projets.

      • sudo apt install -y python3-pip

      Les paquets Python peuvent être installés en tapant :

      • pip3 install package_name

      Ici, package_name peut faire référence à n’importe quel paquet ou bibliothèque Python, comme Django pour le développement web ou NumPy pour le calcul scientifique. Donc si vous souhaitez installer NumPy, vous pouvez le faire avec la commande pip3 install numpy.

      Étape 4 – Installation d’outils supplémentaires

      Il existe quelques autres paquets et outils de développement à installer pour nous assurer que nous avons une configuration robuste pour notre environnement de programmation :

      • sudo apt install build-essential libssl-dev libffi-dev python3-dev

      Étape 5 – Installation de venv

      Les environnements virtuels vous permettent d’avoir un espace isolé sur votre serveur pour les projets Python. Nous utiliserons venv, qui fait partie de la bibliothèque standard Python 3, et que nous pouvons installer en tapant :

      • sudo apt install -y python3-venv

      Étape 6 – Création d’un environnement virtuel

      Vous pouvez créer un nouvel environnement avec la commande pyvenv. Ici, nous appellerons notre nouvel environnement my_env, mais vous devez donner au vôtre un nom qui ait un sens pour votre projet.

      Étape 7 – Activation de l’environnement virtuel

      Activez l’environnement en utilisant la commande ci-dessous, où my_env est le nom de votre environnement de programmation.

      • source my_env/bin/activate

      Votre invite de commande sera maintenant préfixée par le nom de votre environnement :

      Étape 8 – Test de l’environnement virtuel

      Ouvrez l’interpréteur Python :

      Notez que dans l’environnement virtuel Python 3, vous pouvez utiliser la commande python au lieu de python3, et pip au lieu de pip3.

      Vous saurez que vous êtes dans l’interpréteur lorsque vous recevrez la sortie suivante :

      Python 3.8.2 (default, Mar 13 2020, 10:14:16)
      [GCC 9.3.0] on linux
      Type "help", "copyright", "credits" or "license" for more information.
      >>>
      

      Maintenant, utilisez la fonction print() pour créer le traditionnel programme Hello, World :

      Output

      Hello, World!

      Étape 9 – Désactiver l’environnement virtuel

      Quittez l’interpréteur Python :

      Ensuite, quittez l’environnement virtuel :

      Lectures complémentaires

      À partir de là, vous pouvez en apprendre beaucoup sur Python, voici quelques liens relatifs à ce guide :



      Source link

      Comment installer Python 3 et mettre en place un environnement de programmation sur CentOS 8


      Introduction

      Langage de programmation polyvalent, Python peut être utilisé pour de nombreux projets de programmation différents. Inspirée par le groupe de comédie britannique Monty Python, l’équipe de développement derrière Python voulait faire un langage qui soit amusant à utiliser. Langage de plus en plus populaire pour de nombreuses applications différentes, Python est un excellent choix pour les débutants comme pour les développeurs expérimentés.

      Ce tutoriel vous guidera dans l’installation de Python 3 sur un serveur cloud CentOS 8 et dans la mise en place d’un environnement de programmation via la ligne de commande.

      Conditions préalables

      Vous aurez besoin d’un serveur CentOS 8 avec un compte superutilisateur non root.

      Pour le mettre en place, vous pouvez suivre notre Guide de configuration initiale du serveur pour CentOS 8.

      Étape 1 – Préparation du système

      Avant de commencer l’installation, nous allons nous assurer de mettre à jour les applications par défaut pour nous assurer que nous avons les dernières versions disponibles.

      Nous allons utiliser l’outil de gestion de paquets open-source DNF, qui signifie Dandified YUM (version nouvelle génération du Yellowdog Updater) modifié (c’est-à-dire yum). DNF est un gestionnaire de paquets qui est maintenant le gestionnaire de paquets par défaut pour les systèmes Linux basés sur Red Hat comme CentOS. Il vous permet d’installer, de mettre à jour et de supprimer des paquets logiciels sur votre serveur.

      Commençons par nous assurer que notre gestionnaire de paquets est à jour en exécutant cette commande :

      L’indicateur -y est utilisé pour alerter le système que nous sommes conscients d’effectuer des modifications, empêchant ainsi le terminal de nous demander de confirmer.

      Une fois que tout est installé, notre installation est en place et nous pouvons continuer à installer Python 3.

      Étape 2 – Installation et configuration de Python 3

      CentOS est dérivé de RHEL (Red Hat Enterprise Linux), dont la stabilité est le principal critère. De ce fait, les versions testées et stables des applications sont celles que l’on trouve le plus souvent sur le système et dans les paquets téléchargeables. En utilisant le gestionnaire de paquets CentOS, vous trouverez donc des versions de Python plus anciennes que la version la plus récente.

      • sudo dnf install python3 -y

      Lorsque ce processus est terminé, nous pouvons vérifier que l’installation a réussi en vérifiant son numéro de version avec la commande python3 :

      Lorsque la version de Python 3 a été installée avec succès, nous recevons le résultat suivant :

      Output

      Python 3.6.8

      Ensuite, nous allons installer les outils CentOS de développement, qui sont utilisés pour vous permettre de construire et de compiler des logiciels depuis le code source :

      • sudo dnf -y groupinstall development

      Une fois cela installé, nous passerons en revue la manière de mettre en place des projets de développement Python dans la section suivante.

      Étape 3 – Mise en place d’un environnement virtuel

      Une fois Python installé et notre système mis en place, nous pouvons continuer à créer notre environnement de programmation avec venv.

      Les environnements virtuels vous permettent d’avoir un espace isolé sur votre ordinateur pour les projets Python, ce qui garantit que chacun de vos projets peut avoir son propre ensemble de dépendances qui ne perturbera aucun de vos autres projets.

      La mise en place d’un environnement de programmation nous permet de mieux contrôler nos projets Python, ainsi que les différents paquets et versions. C’est particulièrement important lorsque vous travaillez avec des paquets tiers.

      Vous pouvez mettre en place autant d’environnement de programmation Python que vous le souhaitez. Chaque environnement est essentiellement un répertoire ou un dossier sur votre serveur qui contient quelques scripts pour le configurer en tant qu’environnement.

      Choisissez le répertoire dans lequel vous souhaitez placer vos environnements de programmation Python, ou créez un nouveau répertoire avec mkdir, comme dans :

      • mkdir environments
      • cd environments

      Une fois que vous êtes dans le répertoire où vous souhaitez que les environnements résident, vous pouvez créer un environnement en exécutant la commande suivante. Vous devriez utiliser un nom d’environnement qui a du sens pour vous, ici nous l’appelons my_env.

      Dans ce cas, l’environnement est my_env et ce nouveau répertoire contient quelques éléments que nous pouvons afficher si nous utilisons la commande ls dans ce répertoire :

      Output

      bin include lib lib64 pyvenv.cfg

      Ensemble, ces fichiers fonctionnent pour isoler votre travail Python du contexte plus large de votre machine locale, de sorte que les fichiers système et les fichiers du projet ne se mélangent pas. C’est une bonne pratique pour le contrôle de version et pour s’assurer que chacun de vos projets a accès aux paquets particuliers dont il a besoin.

      Pour utiliser cet environnement, vous devez l’activer, ce que vous pouvez faire en tapant la commande suivante qui appelle le script activate dans le répertoire bin :

      • source my_env/bin/activate

      Votre invite sera maintenant préfixée par le nom de votre environnement, dans ce cas il s’appelle my_env :

      Ce préfixe nous indique que l’environnement my_env est actuellement actif, ce qui signifie que lorsque nous créons des programmes ici, ils n’utiliseront que les paramètres et les paquets de cet environnement particulier.

      Le gestionnaire de paquets Python pip est déjà installé.  Un outil à utiliser avec Python, nous utiliserons pip pour installer et gérer les paquets de programmation que nous pourrions vouloir utiliser dans nos projets de développement.  Vous pouvez installer des paquets Python en tapant :

      • sudo pip install package_name

      Ici, package_name peut faire référence à n’importe quel paquet ou bibliothèque Python, comme Django pour le développement web ou NumPy pour le calcul scientifique. Donc, si vous souhaitez installer NumPy, vous pouvez le faire avec la commande pip install numpy.

      Remarque : dans l’environnement virtuel, vous pouvez utiliser la commande python au lieu de python3, et pip au lieu de pip3. Si vous utilisez Python 3 ou pip3 sur votre machine en dehors d’un environnement, vous devrez utiliser exclusivement les commandes python3 et pip3.

      Après avoir suivi ces étapes, votre environnement virtuel est prêt à être utilisé.

      Étape 4 – Création d’un programme “Hello, World!”

      Maintenant que nous avons mis en place notre environnement virtuel, créons le traditionnel programme “Hello, World!” pour tester notre installation. Cela permettra de nous assurer que notre environnement fonctionne et nous donnera l’occasion de nous familiariser avec Python si ce n’est déjà fait.

      Pour ce faire, nous allons ouvrir un éditeur de texte en ligne de commande comme vi et créer un nouveau fichier :

      Une fois le fichier texte ouvert dans notre fenêtre de terminal, nous devrons taper i pour entrer en mode insertion, et nous pourrons alors écrire notre premier programme :

      print("Hello, World!")
      

      Appuyez maintenant sur ESC pour quitter le mode d’insertion. Ensuite, tapez :x puis ENTER pour enregistrer et quitter le fichier.

      Nous sommes maintenant prêts à exécuter notre programme :

      Le programme hello.py que vous venez de créer devrait permettre au terminal de produire la sortie suivante :

      Output

      Hello, World!

      Pour quitter l’environnement, tapez la commande deactivate et vous retournerez à votre répertoire d’origine.

      Conclusion

      Félicitations. À ce stade, vous avez un environnement de programmation Python 3 installé sur votre serveur CentOS 8 et vous pouvez commencer un projet de codage !

      Votre machine étant prête pour le développement de logiciels, vous pouvez continuer à en apprendre davantage sur le codage en Python en suivant nos séries Comment coder en Python, ou en téléchargeant le livre électronique gratuit Comment coder en Python.

      Pour explorer des projets d’apprentissage machine en particulier, reportez-vous à notre livre électronique Projets d’apprentissage machine en Python.



      Source link