One place for hosting & domains

      Minecraft

      Comment créer un serveur Minecraft sur Ubuntu 18.04


      L’auteur a choisi le Tech Education Fund pour recevoir un don dans le cadre du programme Write for DOnations.

      Introduction

      Minecraft est un jeu vidéo populaire de sandbox. Sorti à l’origine en 2009, il permet aux joueurs de construire, d’explorer, de fabriquer et de survivre dans un monde généré en 3D. Fin 2019, il était le deuxième jeu vidéo le plus vendu de tous les temps. Dans ce tutoriel, vous allez créer votre propre serveur Minecraft afin que vous et vos amis puissiez y jouer ensemble. Plus précisément, vous allez installer les logiciels nécessaires pour exécuter Minecraft, configurer le serveur pour qu’il fonctionne, puis déployer le jeu.

      Vous pouvez également explorer le Minecraft One-Click de DigitalOcean : Java Edition Server comme autre chemin d’installation.

      Ce tutoriel utilise la version Java de Minecraft. Si vous avez acheté votre version de Minecraft à travers l’App Store de Microsoft, vous serez incapable de vous connecter à ce serveur. La plupart des versions de Minecraft achetées sur des consoles de jeu telles que la PlayStation 4, Xbox One, ou Nintendo Switch sont également la version Microsoft de Minecraft. Ces consoles sont également incapables de se connecter au serveur intégré dans ce tutoriel. Vous pouvez obtenir la version Java de Minecraft ici.

      Conditions préalables

      Pour suivre ce guide, vous aurez besoin :

      • Un serveur avec une nouvelle installation d’Ubuntu 18.04, un utilisateur non-root avec des privilèges sudo, et SSH activé.   Vous pouvez suivre ce guide pour initialiser votre serveur et effectuer ces étapes. Minecraft peut être gourmand en ressources, donc gardez cela à l’esprit lorsque vous choisissez la taille de votre serveur. Si vous utilisez DigitalOcean et que vous avez besoin de plus de ressources, vous pouvez toujours redimensionner votre Droplet pour ajouter plus de CPU et de RAM.

      • Une copie de Minecraft Java Edition installée sur une machine locale Mac, Windows, ou Linux.

      Étape 1 — Installation des logiciels nécessaires et configuration du pare-feu

      Une fois votre serveur initialisé, la première étape consiste à installerJava ; vous en aurez besoin pour faire fonctionner Minecraft.

      Mettez à jour l’index des paquets pour le gestionnaire de paquets APT :

      Ensuite, installez la version 8 de Java d’OpenJDK, en particulier le JRE sans tête.   Il s’agit d’une version minimale de Java qui supprime la prise en charge des applications GUI. Cela le rend idéal pour exécuter des applications Java sur un serveur :

      • sudo apt install openjdk-8-jre-headless

      Vous devez également utiliser un logiciel appelé screen pour créer des sessions de serveur détachables. screen vous permet de créer une session de terminal et de vous en détacher, en laissant le processus lancé sur celui-ci en cours. C’est important car si vous démarriez votre serveur puis fermiez votre terminal, cela tuerait la session et arrêterait votre serveur. Installez screen maintenant : 

      Maintenant que les packages sont installés, nous devons activer le pare-feu pour permettre au trafic d’entrer sur notre serveur Minecraft. Lors de votre configuration initiale du serveur, vous avez uniquement autorisé le trafic provenant de SSH. Maintenant, vous devez autoriser le trafic à entrer via le port 25565 qui correspond au port par défaut utilisé par Minecraft pour autoriser les connexions. Ajoutez la règle de pare-feu nécessaire, en exécutant la commande suivante :

      Maintenant que Java est installé et que votre pare-feu est correctement configuré, vous pouvez télécharger le serveur Minecraft sur le site Web de Minecraft.

      Etape 2 – Télécharger la dernière version de Minecraft

      Maintenant, vous devez télécharger la version actuelle du serveur Minecraft. Vous pouvez le faire en naviguant sur le site Web de Minecraft et en copiant le lien qui dit Download minecraft_server. X.X.X.jar, où les X sont la dernière version du serveur.

      Vous pouvez maintenant utiliser wget et le lien copié pour télécharger le serveur :

      • wget https://launcher.mojang.com/v1/objects/bb2b6b1aefcd70dfd1892149ac3a215f6c636b07/server.jar

      Si vous avez l’intention de mettre à jour votre serveur Minecraft, ou si vous voulez exécuter différentes versions de Minecraft, renommez le server.jar téléchargé en minecraft_server_1.15.2.jar, en faisant correspondre les numéros de version surlignés à la version que vous venez de télécharger :

      • mv server.jar minecraft_server_1.15.2.jar

      Si vous souhaitez télécharger une ancienne version de Minecraft, vous pouvez les trouver archivées sur mcversions.net. Mais ce tutoriel se concentrera sur la dernière version en date. Maintenant que vous avez votre téléchargement, nous allons commencer à configurer votre serveur Minecraft.

      Etape 3 – Configurer et faire fonctionner le serveur Minecraft

      Maintenant que vous avez le jar de Minecraft téléchargé, vous êtes prêt à l’utiliser.

      Tout d’abord, lancez une session screen en exécutant la commande screen :

      Une fois que vous avez lu la bannière qui est apparue, appuyez sur la barre d'espace. screen vous présentera une session de terminal comme d’habitude. Cette session est maintenant détachable, ce qui signifie que vous pourrez démarrer une commande ici et la laisser fonctionner.

      Vous pouvez maintenant effectuer votre configuration initiale. Ne vous inquiétez pas si la prochaine commande déclenche une erreur. Minecraft a conçu son installation de cette façon afin que les utilisateurs consentent d’abord à l’accord de licence de la société. C’est ce que vous ferez ensuite :

      • java -Xms1024M -Xmx1024M -jar minecraft_server_1.15.2.jar nogui

      Avant d’examiner la sortie de cette commande, regardons de plus près tous ces arguments de la ligne de commande qui permettent de régler votre serveur :

      • Xms1024M – Cette option configure le serveur pour qu’il commence à fonctionner avec 1024 Mo ou 1 Go de RAM. Vous pouvez augmenter cette limite si vous voulez que votre serveur commence avec plus de mémoire vive. Les options M pour les mégaoctets et G pour les gigaoctets sont toutes deux prises en charge. Par exemple : Xms2G démarrera le serveur avec 2 gigaoctets de RAM.

      • Xmx1024M – Ceci configure le serveur pour utiliser, au maximum, 1024M de RAM. Vous pouvez augmenter cette limite si vous souhaitez que votre serveur fonctionne à une taille plus importante, si vous souhaitez autoriser plus de joueurs, ou si vous avez l’impression que votre serveur fonctionne lentement.

      • jar – Ce drapeau indique quel fichier jar du serveur doit être exécuté.

      • nogui – Cela indique au serveur de ne pas lancer d’interface graphique puisqu’il s’agit d’un serveur et que vous n’avez pas d’interface utilisateur graphique.

      La première fois que vous exécutez cette commande, qui démarre normalement votre serveur, elle génère plutôt l’erreur suivante :

      Output

      [22:05:31] [22:05:31] [main/ERROR]: Failed to load properties from file: server.properties [22:05:31] [main/WARN]: Failed to load eula.txt [22:05:31] [main/INFO]: You need to agree to the EULA in order to run the server. Go to eula.txt for more info.

      Ces erreurs ont été générées parce que le serveur n’a pas pu trouver deux fichiers nécessaires à l’exécution : le CLUF (Contrat de Licence Utilisateur Final), qui se trouve dans eula.txt, et le fichier de configuration server.properties.   Heureusement, comme le serveur n’a pas pu trouver ces fichiers, il les a créés dans votre répertoire en fonctionnement actuel.

      Tout d’abord, ouvrez eula.txt en nano ou votre éditeur de texte préféré :

      A l’intérieur de ce fichier, vous verrez un lien vers le CLUF Minecraft. Copiez l’URL :

      ~/eula.txt

      #By changing the setting below to TRUE you are indicating your agreement to our EULA (https://account.mojang.com/documents/minecraft_eula).
      #Tue Mar 24 22:05:31 UTC 2020
      eula=false
      

      Ouvrez l’URL dans votre navigateur web et lisez l’accord. Retournez ensuite à votre éditeur de texte et trouvez la dernière ligne dans eula.txt. Ici, changez eula=false en eula=true. Maintenant, enregistrez et fermez le fichier.

      Maintenant que vous avez accepté le CLUF, il est temps de configurer le serveur selon vos spécifications.

      Dans votre répertoire de travail actuel, vous trouverez également le nouveau fichier server.properties.   Ce fichier contient toutes les options de configuration pour votre serveur Minecraft. Vous pouvez trouver une liste détaillée de toutes les propriétés du serveur sur le Wiki officiel de Minecraft. Vous modifierez ce fichier avec vos paramètres préférés avant de démarrer votre serveur. Ce tutoriel portera sur les propriétés fondamentales :

      Votre dossier apparaîtra comme ceci :

      ~/server.properties

      #Minecraft server properties
      #Thu Apr 30 23:42:29 UTC 2020
      spawn-protection=16
      max-tick-time=60000
      query.port=25565
      generator-settings=
      force-gamemode=false
      allow-nether=true
      enforce-whitelist=false
      gamemode=survival
      broadcast-console-to-ops=true
      enable-query=false
      player-idle-timeout=0
      difficulty=easy
      spawn-monsters=true
      broadcast-rcon-to-ops=true
      op-permission-level=4
      pvp=true
      snooper-enabled=true
      level-type=default
      hardcore=false
      enable-command-block=false
      max-players=20
      network-compression-threshold=256
      resource-pack-sha1=
      max-world-size=29999984
      function-permission-level=2
      rcon.port=25575
      server-port=25565
      server-ip=
      spawn-npcs=true
      allow-flight=false
      level-name=world
      view-distance=10
      resource-pack=
      spawn-animals=true
      white-list=false
      rcon.password=
      generate-structures=true
      online-mode=true
      max-build-height=256
      level-seed=
      prevent-proxy-connections=false
      use-native-transport=true
      motd=A Minecraft Server
      enable-rcon=false
      

      Examinons de plus près certaines des propriétés les plus importantes de cette liste :

      • difficulty (default easy) – Ceci définit la difficulté du jeu, comme combien de dégâts sont infligés et la façon selon laquelle les éléments affectent votre joueur. Les options sont peaceful, easy, normal et hard. 

      • gamemode (default survival) – Ceci définit le mode de jeu.   Les options sont survival, creative, adventure, et spectator.

      • level-name ( default world) – Ceci définit le nom de votre serveur qui apparaîtra dans le client. Les caractères tels que l’apostrophe peuvent avoir besoin d’une barre oblique inversée pour s’échapper.

      • motd ( default A Minecraft Server) – Le message qui est affiché dans la liste des serveurs du client Minecraft.

      • pvp ( default true) – Permet le combat entre joueurs.   S’il est mis sur true, les joueurs pourront engager le combat et se nuire mutuellement.

      Une fois que vous avez défini les options que vous souhaitez, enregistrez et fermez le fichier.

      Maintenant que vous avez changé le CLUF en true et configuré vos paramètres, vous pouvez démarrer votre serveur avec succès.

      Comme la dernière fois, démarrez votre serveur avec 1024M de RAM. Seulement maintenant, accordons également à Minecraft la possibilité d’utiliser jusqu’à 4G de RAM si elle en a besoin. Rappelez-vous, vous êtes invités à ajuster ce nombre pour s’adapter aux limites de votre serveur ou aux besoins des utilisateurs :

      • java -Xms1024M -Xmx4G -jar minecraft_server_1.15.2.jar nogui

      Donnez quelques instants à l’initialisation. Bientôt, votre nouveau serveur Minecraft va commencer à produire une sortie similaire à celle-ci :

      Output

      [21:08:14] [Server thread/INFO]: Starting minecraft server version 1.15.2 [21:08:14] [Server thread/INFO]: Loading properties [21:08:14] [Server thread/INFO]: Default game type: SURVIVAL [21:08:14] [Server thread/INFO]: Generating keypair [21:08:15] [Server thread/INFO]: Starting minecraft server on *:25565

      Une fois que le serveur est opérationnel, vous verrez le résultat suivant :

      Output

      [21:15:37] [Server thread/INFO]: Done (30.762s)! For help, type "help"

      Votre serveur fonctionne maintenant, et vous avez été déposé dans le panneau de contrôle de l’administrateur du serveur. Maintenant, tapez help :

      Une sortie comme celle-ci apparaîtra :

      Output

      [21:15:37] [Server thread/INFO]: /advancement (grant|revoke) [21:15:37] [Server thread/INFO]: /ban <targets> [<reason>] [21:15:37] [Server thread/INFO]: /ban-ip <target> [<reason>] [21:15:37] [Server thread/INFO]: /banlist [ips|players] ...

      A partir de ce terminal, vous pouvez exécuter les commandes de l’administrateur et contrôler votre serveur Minecraft. Maintenant, utilisons screen pour que votre nouveau serveur continue de fonctionner, même après que vous vous soyez déconnecté. Ensuite, vous pouvez vous connecter à votre client Minecraft et commencer un nouveau jeu. 

      Étape 4 – Maintenir le serveur en fonctionnement

      Maintenant que votre serveur est opérationnel, vous voulez qu’il le reste même après vous être déconnecté de votre session SSH. Comme vous avez utilisé screen plus tôt, vous pouvez vous détacher de cette session en appuyant sur Ctrl + A + D. Vous êtes maintenant de retour dans votre shell d’origine.

      Exécutez cette commande pour voir toutes vos sessions screen :

      Vous obtiendrez une sortie avec l’ID de votre session, dont vous aurez besoin pour reprendre cette session :

      Output

      There is a screen on: 26653.pts-0.minecraft (03/25/20 21:18:31) (Detached) 1 Socket in /run/screen/S-root.

      Pour reprendre votre session, passez le drapeau -r à la commande screen et entrez ensuite votre identifiant de session :

      Lorsque vous êtes prêt à vous déconnecter de votre serveur, veillez à vous détacher de la session avec Ctrl + A + D, puis déconnectez-vous.

      Etape 5 – Se connecter à votre serveur depuis le client Minecraft

      Maintenant que votre serveur est opérationnel, nous allons nous y connecter via le client Minecraft. Vous pouvez alors jouer !

      Lancez votre copie de Minecraft Java Edition et sélectionnez Multiplayer dans le menu.

      Sélectionnez Multiplayer dans le menu

      Ensuite, vous devrez ajouter un serveur pour vous connecter, donc cliquez sur le bouton Add Server.

      Cliquez sur le bouton Add Server

      Dans l’écran Edit Server Info qui s’affiche, donnez un nom à votre serveur et tapez l’adresse IP de votre serveur. Il s’agit de la même adresse IP que celle que vous avez utilisée pour vous connecter via SSH.

      Nommez votre serveur et tapez l'adresse IP

      Une fois que vous aurez saisi le nom de votre serveur et son adresse IP, vous serez ramené à l’écran Multiplayer où votre serveur sera désormais répertorié.

      Sélectionnez votre serveur et cliquez sur Join Server 

      Désormais, votre serveur apparaîtra toujours dans cette liste. Sélectionnez-le et cliquez sur Join Server.

      Amusez-vous bien ! 

      Vous êtes dans votre serveur et prêt à jouer !

      Conclusion

      Vous avez maintenant un serveur Minecraft fonctionnant sur Ubuntu 18.04 pour jouer avec tous vos amis ! Amusez-vous à explorer, fabriquer et survivre dans un monde en 3D rudimentaire. Et n’oubliez pas : faites attention aux griefers.



      Source link

      Cómo crear un servidor de Minecraft en Ubuntu 18.04


      El autor seleccionó el Tech Education Fund para que recibiese una donación como parte del programa Write for DOnations.

      Introducción

      Minecraft es un popular juego de video en espacio aislado. Su lanzamiento tuvo lugar originalmente en 2009 y, en él, los jugadores pueden hacer construcciones, explorar espacios, producir creaciones y sobrevivir en un mundo generado por bloques en 3D. Hasta finales de 2019, fue el segundo video juego de mayor venta de todos los tiempos. A través de este tutorial, creará su propio servidor de Minecraft para poder jugar con sus amigos. Específicamente, instalará los paquetes de software necesarios para ejecutar Minecraft, configurará el servidor para su ejecución y luego implementará el juego.

      De forma alternativa, puede explorar Minecraft en un solo clic con Minecraft Java Edition Server de un solo clic de DigitalOcean como otra ruta de instalación.

      En Este tutorial se utiliza la versión de Java de Minecraft. Si adquirió su versión de Minecraft a través de Microsoft App Store, no podrá conectarse a este servidor. La mayoría de las versiones de Minecraft que se adquieren en consolas de juegos, como PlayStation 4, Xbox One o Nintendo Switch también son de Microsoft. Estas consolas tampoco pueden conectarse al servidor creado en este tutorial. Puede obtener la versión de Java de Minecraft aquí.

      Requisitos previos

      Para completar los pasos de esta guía, necesitará lo siguiente:

      • Un servidor con una nueva instalación de Ubuntu 18.04, un non-root user con privilegios sudo y SSH habilitado. Puede seguir esta guía para inicializar su servidor y completar estos pasos. Minecraft puede hacer uso intensivo de recursos, así que téngalo en cuenta cuando seleccione el tamaño de su servidor. Si recurre a DigitalOcean y necesita más recursos, siempre puede cambiar el tamaño de su Droplet para añadir más CPU y RAM.

      • Una copia de Minecraft Java Edition instalada en una computadora local con Mac, Windows o Linux.

      Paso 1: Instalar los paquetes de software necesarios

      Una vez inicializado su servidor, su primer paso será instalar Java; necesitará que ejecute Minecraft.

      Actualice el índice de paquetes del administrador de paquetes APT:

      A continuación, instale la versión 8 de OpenJDK de Java; específicamente, el JRE sin encabezado. Esta es una versión mínima de Java en la que se elimina el apoyo para las aplicaciones GUI. Esto hace que sea ideal para ejecutar aplicaciones Java en un servidor:

      • sudo apt install openjdk-8-jre-headless

      También debe usar un software denominado screen para crear sesiones de servidor desacoplables. screen le permite crear una sesión terminal y desacoplarla de él, y dejar el proceso iniciado en ejecución. Esto es importante porque si inicia su servidor y luego cierra su terminal, esto terminaría la sesión y detendría su servidor. Instale screen ahora:

      Ahora que instaló Java, descargará el servidor de Minecraft desde el sitio web de Minecraft.

      Paso 2: Descargar la versión más reciente de Minecraft

      Ahora, debe descargar la versión actual del servidor de Minecraft. Puede hacerlo dirigiéndose al sitio web de Minecraft y copiando el enlace de descarga minecraft_server. X.X.X.jar​​, donde las X representan la versión más reciente del servidor.

      Ahora puede usar wget y el enlace que copió para descargar el servidor:

      • wget https://launcher.mojang.com/v1/objects/bb2b6b1aefcd70dfd1892149ac3a215f6c636b07/server.jar

      Si desea actualizar su servidor de Minecraft o si quiere ejecutar diferentes versiones de Minecraft, cambie el nombre de server.jar a minecraft_server_1.15.2jar, de modo que coincidan los números de versión resaltados con la versión que acaba de descargar:

      • mv server.jar minecraft_server_1.15.2.jar

      Si quiere descargar una versión anterior de Minecraft, puede encontrarla archivada en mcversions.net. Sin embargo, este tutorial se centrará en la versión reciente actual. Ahora que realizó la descarga, comenzaremos a configurar su servidor de Minecraft.

      Paso 3: Configurar y ejecutar el servidor de Minecraft

      Ahora que descargó el jar de Minecraft, estará listo para ejecutarlo.

      Primero, inicie una sesión de screen ejecutando el comando screen:

      Cuando haya leído el banner que apareció, presione la barra SPACE. screen le presentará una sesión terminal como es normal. Ahora, esta sesión es desacoplable, lo cual significa que usted podrá iniciar un comando aquí y dejarlo en ejecución.

      Ahora puede realizar su configuración inicial. No se alarme cuando este comando siguiente produzca un error. Minecraft ha diseñado su instalación de esta manera para que los usuarios deban aceptar por primera vez el acuerdo de licencia de la empresa. A continuación, hará lo siguiente:

      • java -Xms1024M -Xmx1024M -jar minecraft_server_1.15.2.jar nogui

      Antes de examinar el resultado de este comando, veremos en mayor detalle todos estos argumentos de línea de comandos con los que se aplican ajustes a su servidor:

      • Xms1024M: con esto se configura el servidor para comenzar a ejecutarse con 1024 MB o 1 GB de RAM. Puede aumentar este límite si quiere que su servidor empiece con más RAM. Tanto “M” como megabytes como “G” para gigabytes son opciones compatibles. Por ejemplo: Xms2G iniciará el servidor con 2 gigabytes de RAM.

      • Xmx1024M: con esto se configura el servidor para usar, como máximo, 1024 M de RAM. Puede aumentar este límite si quiere que su servidor se ejecute con un tamaño más grande y permitir más jugadores, o si siente que su servidor se ejecuta lentamente.

      • jar: este indicador especifica el archivo jar del servidor que se ejecutará.

      • nogui: indica al servidor que no inicie un GUI, ya que este es un servidor y no tiene una interfaz de usuario gráfica.

      La primera vez que ejecute este comando, que normalmente inicia su servidor, generará el siguiente error:

      Output

      [22:05:31] [22:05:31] [main/ERROR]: Failed to load properties from file: server.properties [22:05:31] [main/WARN]: Failed to load eula.txt [22:05:31] [main/INFO]: You need to agree to the EULA in order to run the server. Go to eula.txt for more info.

      Estos errores se generaron porque el servidor no pudo encontrar dos archivos necesarios para su ejecución: EULA (acuerdo de licencia de usuario final), que se encuentra en eula.txt, y el archivo de configuración server.properties. Afortunadamente, dado que el servidor no pudo encontrar estos archivos, los creó en su directorio de trabajo activo actual.

      Primero, abra eula.txt en nano o su editor de texto favorito:

      Dentro de este archivo, verá un enlace con el EULA de Minecraft. Copie la URL:

      ~/eula.txt

      #By changing the setting below to TRUE you are indicating your agreement to our EULA (https://account.mojang.com/documents/minecraft_eula).
      #Tue Mar 24 22:05:31 UTC 2020
      eula=false
      

      Abra la URL en su navegador web y lea el acuerdo. Luego, vuelva al editor de texto y encuentre la última línea en eula.txt. Aquí, cambie eula=false a eula=true. Ahora, guarde y cierre el archivo.

      Ahora que aceptó el EULA, es momento de configurar el servidor según sus especificaciones.

      En su directorio de trabajo actual, también encontrará el archivo server.properties que acaba de crear. Este archivo contiene todas las opciones de configuración de su servidor de Minecraft. Puede encontrar una lista detallada de todas las propiedades del servidor en el sitio Wiki oficial de Minecraft. Modifique este archivo con sus ajustes preferidos antes de iniciar su servidor. En este tutorial se abarcarán las propiedades fundamentales:

      El archivo aparecerá de la siguiente manera:

      ~/server.properties

      #Minecraft server properties
      #Thu Apr 30 23:42:29 UTC 2020
      spawn-protection=16
      max-tick-time=60000
      query.port=25565
      generator-settings=
      force-gamemode=false
      allow-nether=true
      enforce-whitelist=false
      gamemode=survival
      broadcast-console-to-ops=true
      enable-query=false
      player-idle-timeout=0
      difficulty=easy
      spawn-monsters=true
      broadcast-rcon-to-ops=true
      op-permission-level=4
      pvp=true
      snooper-enabled=true
      level-type=default
      hardcore=false
      enable-command-block=false
      max-players=20
      network-compression-threshold=256
      resource-pack-sha1=
      max-world-size=29999984
      function-permission-level=2
      rcon.port=25575
      server-port=25565
      server-ip=
      spawn-npcs=true
      allow-flight=false
      level-name=world
      view-distance=10
      resource-pack=
      spawn-animals=true
      white-list=false
      rcon.password=
      generate-structures=true
      online-mode=true
      max-build-height=256
      level-seed=
      prevent-proxy-connections=false
      use-native-transport=true
      motd=A Minecraft Server
      enable-rcon=false
      

      Veamos algunas de las propiedades más importantes en esta lista:

      • difficulty (por defecto, easy): establece la dificultad del juego, como la cantidad de daño que se maneja y cómo afectan los elementos al jugador. las opciones son peaceful, easy, normal y hard.

      • gamemode (por defecto, survival): configura el modo de juego. Las opciones son survival, creative, adventure y spectator.

      • level-name (por defecto, world): configura el nombre de su servidor que aparecerá en el cliente. Es posible que se deban indicar los caracteres como el apóstrofo escribiendo antes una diagonal invertida.

      • motd (por defecto, A Minecraft Server): mensaje que se muestra en la lista de servidores del cliente de Minecraft.

      • pvp (por defecto, true): permite un combate entre jugadores. Si se establece un valor true, los jugadores podrán involucrarse en un combate y producirse daño mutuamente.

      Cuando haya configurado las opciones que quiere, guarde y cierre el archivo.

      Ahora que cambió el parámetro de EULA a true y configuró sus ajustes, puede iniciar su servidor con éxito.

      Como la última vez, iniciaremos su servidor con 1024 MB de RAM. Solo que ahora también concederemos a Minecraft la capacidad de usar hasta 4G de RAM si lo necesita. Recuerde que está permitido ajustar este número para poder ajustarse a las limitaciones de su servidor o las necesidades de sus usuarios:

      • java -Xms1024M -Xmx4G -jar minecraft_server_1.15.2.jar nogui

      La inicialización puede tardar un momento. Pronto, su nuevo servidor de Minecraft comenzará a producir un resultado similar a este:

      Output

      [21:08:14] [Server thread/INFO]: Starting minecraft server version 1.15.2 [21:08:14] [Server thread/INFO]: Loading properties [21:08:14] [Server thread/INFO]: Default game type: SURVIVAL [21:08:14] [Server thread/INFO]: Generating keypair [21:08:15] [Server thread/INFO]: Starting minecraft server on *:25565

      Cuando el servidor esté activo, verá el siguiente resultado:

      Output

      [21:15:37] [Server thread/INFO]: Done (30.762s)! For help, type "help"

      Ahora, su servidor está en ejecución y usted accedió al panel de control del administrador del servidor. Ahora escriba help:

      Un resultado como este aparecerá:

      Output

      [21:15:37] [Server thread/INFO]: /advancement (grant|revoke) [21:15:37] [Server thread/INFO]: /ban <targets> [<reason>] [21:15:37] [Server thread/INFO]: /ban-ip <target> [<reason>] [21:15:37] [Server thread/INFO]: /banlist [ips|players] ...

      Desde esta terminal, puede ejecutar comandos administrador y controlar su servidor Minecraft. Ahora, usaremos screen para mantener el servidor nuevo en ejecución, incluso después de iniciar sesión. Luego, puede conectarse a su cliente de Minecraft e iniciar un juego nuevo.

      Paso 4: Mantener el servidor ejecutándose

      Ahora que está listo su servidor, le convendrá que siga ejecutándose aun después de desconectarse de su sesión de SSH. Debido a que utilizó screen anteriormente, puede desacoplarse de esta sesión presionando Ctrl + A + D. Ahora, regresará a su shell original.

      Ejecute este comando para ver todas las sesiones de screen:

      Obtendrá un resultado con el ID de su sesión, que necesitará para reanudar esa sesión:

      Output

      There is a screen on: 26653.pts-0.minecraft (03/25/20 21:18:31) (Detached) 1 Socket in /run/screen/S-root.

      Para reanudar su sesión, pase el indicador -r al comando screen y luego ingrese el ID de su sesión:

      Cuando esté listo para cerrar la sesión del servidor, asegúrese de desacoplarse de ella con Ctrl + A + D y luego cierre la sesión.

      Paso 5: Establecer conexión con su servidor desde el cliente de Minecraft

      Ahora que su servidor está listo y en ejecución, conéctese a él a través del cliente de Minecraft. ¡Con esto podrá jugar!

      Ejecute su copia de Minecraft Java Edition y seleccione Multiplayer en el menú.

      Selección de Multiplayer en el menú

      Luego, deberá añadir un servidor con el cual establecerá conexión. Haga clic en el botón Add Server.

      Selección del botón Add Server

      En la pantalla Edit Server Info que aparece, asigne un nombre a su servidor y escriba la dirección de IP de su servidor. Esta es la misma dirección IP que utilizó para conectarse a través de SSH.

      Asignación de un nombre a su servidor e introducción de la dirección IP

      Una vez que haya ingresado el nombre y la dirección IP de su servidor, accederá nuevamente a la pantalla del modo Multiplayer, donde ahora su servidor aparecerá en la lista.

      Selección del servidor y de la opción Join Server

      Desde ahora, su servidor siempre aparecerá en esta lista. Selecciónelo y haga clic en Join Server.

      ¡Disfrute del juego!

      ¡Ya se encuentra en su servidor y está listo para jugar!

      Conclusión

      Así, dispondrá de un servidor de Minecraft en ejecución en Ubuntu 18.04 para poder jugar con todos sus amigos. Diviértase abriéndose paso, haciendo creaciones y sobreviviendo en un duro mundo en 3D. Y recuerde: busque los “griefers”.



      Source link

      Comment créer un serveur Minecraft sur Ubuntu 20.04


      L’auteur a choisi le Tech Education Fund pour recevoir un don dans le cadre du programme Write for DOnations.

      Introduction

      Minecraft est un jeu vidéo populaire de sandbox. Sorti à l’origine en 2009, il permet aux joueurs de construire, d’explorer, de fabriquer et de survivre dans un monde généré en 3D. Fin 2019, il était le deuxième jeu vidéo le plus vendu de tous les temps. Dans ce tutoriel, vous allez créer votre propre serveur Minecraft afin que vous et vos amis puissiez y jouer ensemble. Plus précisément, vous allez installer les logiciels nécessaires pour exécuter Minecraft, configurer le serveur pour qu’il fonctionne, puis déployer le jeu.

      Vous pouvez également explorer le Minecraft One-Click de DigitalOcean : Java Edition Server comme autre chemin d’installation.

      Ce tutoriel utilise la version Java de Minecraft. Si vous avez acheté votre version de Minecraft à travers l’App Store de Microsoft, vous serez incapable de vous connecter à ce serveur. La plupart des versions de Minecraft achetées sur des consoles de jeu telles que la PlayStation 4, Xbox One, ou Nintendo Switch sont également la version Microsoft de Minecraft. Ces consoles sont également incapables de se connecter au serveur intégré dans ce tutoriel. Vous pouvez obtenir la version Java de Minecraft ici.

      Conditions préalables

      Pour suivre ce guide, vous aurez besoin :

      • Un serveur avec une nouvelle installation d’Ubuntu 20.04, un utilisateur non-root avec des privilèges sudo, et SSH activé. Vous pouvez suivre ce guide pour initialiser votre serveur et effectuer ces étapes. Minecraft peut être gourmand en ressources, donc gardez cela à l’esprit lorsque vous choisissez la taille de votre serveur. Si vous utilisez DigitalOcean et que vous avez besoin de plus de ressources, vous pouvez toujours redimensionner votre Droplet pour ajouter plus de CPU et de RAM.

      • Une copie de Minecraft Java Edition installée sur une machine locale Mac, Windows, ou Linux.

      Étape 1 — Installation des logiciels nécessaires et configuration du pare-feu

      Une fois votre serveur initialisé, la première étape consiste à installerJava ; vous en aurez besoin pour faire fonctionner Minecraft.

      Mettez à jour l’index des paquets pour le gestionnaire de paquets APT :

      Ensuite, installez la version 8 de Java d’OpenJDK, en particulier le JRE sans tête.   Il s’agit d’une version minimale de Java qui supprime la prise en charge des applications GUI. Cela le rend idéal pour exécuter des applications Java sur un serveur :

      • sudo apt install openjdk-8-jre-headless

      Vous devez également utiliser un logiciel appelé screen pour créer des sessions de serveur détachables. screen vous permet de créer une session de terminal et de vous en détacher, en laissant le processus lancé sur celui-ci en cours. C’est important car si vous démarriez votre serveur puis fermiez votre terminal, cela tuerait la session et arrêterait votre serveur. Installez screen maintenant : 

      Maintenant que les packages sont installés, nous devons activer le pare-feu pour permettre au trafic d’entrer sur notre serveur Minecraft. Lors de votre configuration initiale du serveur, vous avez uniquement autorisé le trafic provenant de SSH. Maintenant, vous devez autoriser le trafic à entrer via le port 25565, qui correspond au port par défaut utilisé par Minecraft pour autoriser les connexions. Ajoutez la règle de pare-feu nécessaire, en exécutant la commande suivante :

      Maintenant que Java est installé et que votre pare-feu est correctement configuré, vous pouvez télécharger le serveur Minecraft depuis le site Web de Minecraft.

      Etape 2 – Télécharger la dernière version de Minecraft

      Maintenant, vous devez télécharger la version actuelle du serveur Minecraft. Vous pouvez le faire en naviguant sur le site Web de Minecraft et en copiant le lien qui dit Download minecraft_server. X.X.X.jar, où les X sont la dernière version du serveur.

      Vous pouvez maintenant utiliser wget et le lien copié pour télécharger le serveur :

      • wget https://launcher.mojang.com/v1/objects/bb2b6b1aefcd70dfd1892149ac3a215f6c636b07/server.jar

      Si vous avez l’intention de mettre à jour votre serveur Minecraft, ou si vous voulez exécuter différentes versions de Minecraft, renommez le server.jar téléchargé en minecraft_server_1.15.2.jar, en faisant correspondre les numéros de version surlignés à la version que vous venez de télécharger :

      • mv server.jar minecraft_server_1.15.2.jar

      Si vous souhaitez télécharger une ancienne version de Minecraft, vous pouvez les trouver archivées sur mcversions.net. Mais ce tutoriel se concentrera sur la dernière version en date. Maintenant que vous avez votre téléchargement, nous allons commencer à configurer votre serveur Minecraft.

      Etape 3 – Configurer et faire fonctionner le serveur Minecraft

      Maintenant que vous avez le jar de Minecraft téléchargé, vous êtes prêt à l’utiliser.

      Tout d’abord, lancez une session screen en exécutant la commande screen :

      Une fois que vous avez lu la bannière qui est apparue, appuyez sur la barre d'espace. screen vous présentera une session de terminal comme d’habitude. Cette session est maintenant détachable, ce qui signifie que vous pourrez démarrer une commande ici et la laisser fonctionner.

      Vous pouvez maintenant effectuer votre configuration initiale. Ne vous inquiétez pas si la prochaine commande déclenche une erreur. Minecraft a conçu son installation de cette façon afin que les utilisateurs consentent d’abord à l’accord de licence de la société. C’est ce que vous ferez ensuite :

      • java -Xms1024M -Xmx1024M -jar minecraft_server_1.15.2.jar nogui

      Avant d’examiner la sortie de cette commande, regardons de plus près tous ces arguments de la ligne de commande qui permettent de régler votre serveur :

      • Xms1024M – Cette option configure le serveur pour qu’il commence à fonctionner avec 1024 Mo ou 1 Go de RAM. Vous pouvez augmenter cette limite si vous voulez que votre serveur commence avec plus de mémoire vive. Les options M pour les mégaoctets et G pour les gigaoctets sont toutes deux prises en charge. Par exemple : Xms2G démarrera le serveur avec 2 gigaoctets de RAM.

      • Xmx1024M – Ceci configure le serveur pour utiliser, au maximum, 1024M de RAM. Vous pouvez augmenter cette limite si vous souhaitez que votre serveur fonctionne à une taille plus importante, si vous souhaitez autoriser plus de joueurs, ou si vous avez l’impression que votre serveur fonctionne lentement.

      • jar – Ce drapeau indique quel fichier jar du serveur doit être exécuté.

      • nogui – Cela indique au serveur de ne pas lancer d’interface graphique puisqu’il s’agit d’un serveur et que vous n’avez pas d’interface utilisateur graphique.

      La première fois que vous exécutez cette commande, qui démarre normalement votre serveur, elle génère plutôt l’erreur suivante :

      Output

      [22:05:31] [22:05:31] [main/ERROR]: Failed to load properties from file: server.properties [22:05:31] [main/WARN]: Failed to load eula.txt [22:05:31] [main/INFO]: You need to agree to the EULA in order to run the server. Go to eula.txt for more info.

      Ces erreurs ont été générées parce que le serveur n’a pas pu trouver deux fichiers nécessaires à l’exécution : le CLUF (Contrat de Licence Utilisateur Final), qui se trouve dans eula.txt, et le fichier de configuration server.properties.   Heureusement, comme le serveur n’a pas pu trouver ces fichiers, il les a créés dans votre répertoire en fonctionnement actuel.

      Tout d’abord, ouvrez eula.txt en nano ou votre éditeur de texte préféré :

      A l’intérieur de ce fichier, vous verrez un lien vers le CLUF Minecraft. Copiez l’URL :

      ~/eula.txt

      #By changing the setting below to TRUE you are indicating your agreement to our EULA (https://account.mojang.com/documents/minecraft_eula).
      #Tue Mar 24 22:05:31 UTC 2020
      eula=false
      

      Ouvrez l’URL dans votre navigateur web et lisez l’accord. Retournez ensuite à votre éditeur de texte et trouvez la dernière ligne dans eula.txt. Ici, changez eula=false en eula=true. Maintenant, enregistrez et fermez le fichier.

      Maintenant que vous avez accepté le CLUF, il est temps de configurer le serveur selon vos spécifications.

      Dans votre répertoire de travail actuel, vous trouverez également le nouveau fichier server.properties.   Ce fichier contient toutes les options de configuration pour votre serveur Minecraft. Vous pouvez trouver une liste détaillée de toutes les propriétés du serveur sur le Wiki officiel de Minecraft. Vous modifierez ce fichier avec vos paramètres préférés avant de démarrer votre serveur. Ce tutoriel portera sur les propriétés fondamentales :

      Votre dossier apparaîtra comme ceci :

      ~/server.properties

      #Minecraft server properties
      #Thu Apr 30 23:42:29 UTC 2020
      spawn-protection=16
      max-tick-time=60000
      query.port=25565
      generator-settings=
      force-gamemode=false
      allow-nether=true
      enforce-whitelist=false
      gamemode=survival
      broadcast-console-to-ops=true
      enable-query=false
      player-idle-timeout=0
      difficulty=easy
      spawn-monsters=true
      broadcast-rcon-to-ops=true
      op-permission-level=4
      pvp=true
      snooper-enabled=true
      level-type=default
      hardcore=false
      enable-command-block=false
      max-players=20
      network-compression-threshold=256
      resource-pack-sha1=
      max-world-size=29999984
      function-permission-level=2
      rcon.port=25575
      server-port=25565
      server-ip=
      spawn-npcs=true
      allow-flight=false
      level-name=world
      view-distance=10
      resource-pack=
      spawn-animals=true
      white-list=false
      rcon.password=
      generate-structures=true
      online-mode=true
      max-build-height=256
      level-seed=
      prevent-proxy-connections=false
      use-native-transport=true
      motd=A Minecraft Server
      enable-rcon=false
      

      Examinons de plus près certaines des propriétés les plus importantes de cette liste :

      • difficulty (default easy) – Ceci définit la difficulté du jeu, comme combien de dégâts sont infligés et la façon selon laquelle les éléments affectent votre joueur. Les options sont peaceful, easy, normal et hard. 

      • gamemode (default survival) – Ceci définit le mode de jeu.   Les options sont survival, creative, adventure, et spectator.

      • level-name ( default world) – Ceci définit le nom de votre serveur qui apparaîtra dans le client. Les caractères tels que l’apostrophe peuvent avoir besoin d’une barre oblique inversée pour s’échapper.

      • motd ( default A Minecraft Server) – Le message qui est affiché dans la liste des serveurs du client Minecraft.

      • pvp ( default true) – Permet le combat entre joueurs.   S’il est mis sur true, les joueurs pourront engager le combat et se nuire mutuellement.

      Une fois que vous avez défini les options que vous souhaitez, enregistrez et fermez le fichier.

      Maintenant que vous avez changé le CLUF en true et configuré vos paramètres, vous pouvez démarrer votre serveur avec succès.

      Comme la dernière fois, démarrez votre serveur avec 1024M de RAM. Seulement maintenant, accordons également à Minecraft la possibilité d’utiliser jusqu’à 4G de RAM si elle en a besoin. Rappelez-vous, vous êtes invités à ajuster ce nombre pour s’adapter aux limites de votre serveur ou aux besoins des utilisateurs :

      • java -Xms1024M -Xmx4G -jar minecraft_server_1.15.2.jar nogui

      Donnez quelques instants à l’initialisation. Bientôt, votre nouveau serveur Minecraft va commencer à produire une sortie similaire à celle-ci :

      Output

      [21:08:14] [Server thread/INFO]: Starting minecraft server version 1.15.2 [21:08:14] [Server thread/INFO]: Loading properties [21:08:14] [Server thread/INFO]: Default game type: SURVIVAL [21:08:14] [Server thread/INFO]: Generating keypair [21:08:15] [Server thread/INFO]: Starting minecraft server on *:25565

      Une fois que le serveur est opérationnel, vous verrez le résultat suivant :

      Output

      [21:15:37] [Server thread/INFO]: Done (30.762s)! For help, type "help"

      Votre serveur fonctionne maintenant, et vous avez été déposé dans le panneau de contrôle de l’administrateur du serveur. Maintenant, tapez help :

      Une sortie comme celle-ci apparaîtra :

      Output

      [21:15:37] [Server thread/INFO]: /advancement (grant|revoke) [21:15:37] [Server thread/INFO]: /ban <targets> [<reason>] [21:15:37] [Server thread/INFO]: /ban-ip <target> [<reason>] [21:15:37] [Server thread/INFO]: /banlist [ips|players] ...

      A partir de ce terminal, vous pouvez exécuter les commandes de l’administrateur et contrôler votre serveur Minecraft. Maintenant, utilisons screen pour que votre nouveau serveur continue de fonctionner, même après que vous vous soyez déconnecté. Ensuite, vous pouvez vous connecter à votre client Minecraft et commencer un nouveau jeu. 

      Étape 4 – Maintenir le serveur en fonctionnement

      Maintenant que votre serveur est opérationnel, vous voulez qu’il le reste même après vous être déconnecté de votre session SSH. Comme vous avez utilisé screen plus tôt, vous pouvez vous détacher de cette session en appuyant sur Ctrl + A + D. Vous êtes maintenant de retour dans votre shell d’origine.

      Exécutez cette commande pour voir toutes vos sessions screen :

      Vous obtiendrez une sortie avec l’ID de votre session, dont vous aurez besoin pour reprendre cette session :

      Output

      There is a screen on: 26653.pts-0.minecraft (03/25/20 21:18:31) (Detached) 1 Socket in /run/screen/S-root.

      Pour reprendre votre session, passez le drapeau -r à la commande screen et entrez ensuite votre identifiant de session :

      Lorsque vous êtes prêt à vous déconnecter de votre serveur, veillez à vous détacher de la session avec Ctrl + A + D, puis déconnectez-vous.

      Etape 5 – Se connecter à votre serveur depuis le client Minecraft

      Maintenant que votre serveur est opérationnel, nous allons nous y connecter via le client Minecraft. Vous pouvez alors jouer !

      Lancez votre copie de Minecraft Java Edition et sélectionnez Multiplayer dans le menu.

      Sélectionnez Multiplayer dans le menu

      Ensuite, vous devrez ajouter un serveur pour vous connecter, donc cliquez sur le bouton Add Server.

      Cliquez sur le bouton Add Server

      Dans l’écran Edit Server Info qui s’affiche, donnez un nom à votre serveur et tapez l’adresse IP de votre serveur. Il s’agit de la même adresse IP que celle que vous avez utilisée pour vous connecter via SSH.

      Nommez votre serveur et tapez l'adresse IP

      Une fois que vous aurez saisi le nom de votre serveur et son adresse IP, vous serez ramené à l’écran Multiplayer où votre serveur sera désormais répertorié.

      Sélectionnez votre serveur et cliquez sur Join Server 

      Désormais, votre serveur apparaîtra toujours dans cette liste. Sélectionnez-le et cliquez sur Join Server.

      Amusez-vous bien ! 

      Vous êtes dans votre serveur et prêt à jouer !

      Conclusion

      Vous avez maintenant un serveur Minecraft fonctionnant sur Ubuntu 20.04 pour jouer avec tous vos amis ! Amusez-vous à explorer, fabriquer et survivre dans un monde en 3D rudimentaire. Et n’oubliez pas : faites attention aux griefers.



      Source link