One place for hosting & domains

      Comment installer la pile Linux, Apache, MySQL, PHP (LAMP) sur Ubuntu 20.04 [Démarrage rapide]


      Introduction

      Dans ce guide de démarrage rapide, nous allons installer une pile LAMP sur un serveur Ubuntu 20.04.

      Pour une version plus détaillée de ce tutoriel, avec plus d’explications sur chaque étape, veuillez vous référer à Comment installer la pile Linux, Apache, MySQL, PHP (LAMP) sur Ubuntu 20.04.

      Conditions préalables

      Pour suivre ce guide, vous devrez avoir accès à un serveur Ubuntu 20.04 en tant qu’utilisateur sudo.

      Étape 1 — Installer Apache

      Mettez à jour le cache de votre gestionnaire de paquets et installez ensuite Apache avec :

      • sudo apt update
      • sudo apt install apache2

      Une fois l’installation terminée, vous devrez ajuster les paramètres de votre pare-feu pour autoriser le trafic HTTP sur votre serveur. Exécutez la commande suivante pour autoriser l’accès externe sur le port 80 (HTTP) :

      • sudo ufw allow in "Apache"

      Avec l’ajout de la nouvelle règle de pare-feu, vous pouvez vérifier si le serveur est opérationnel en accédant à l’adresse IP publique ou au nom de domaine de votre serveur depuis votre navigateur web. Vous verrez une page comme celle-ci :

      Ubuntu 20.04 Apache par défaut 

      Étape 2 – Installer MySQL

      Nous allons maintenant installer MySQL, un système de gestion de base de données très répandu utilisé dans les environnements PHP.

      Là encore, utilisez apt pour acquérir et installer ce logiciel :

      • sudo apt install mysql-server

      Une fois l’installation terminée, il est recommandé d’exécuter un script de sécurité qui vient préinstallé avec MySQL. Lancez le script interactif en exécutant :

      • sudo mysql_secure_installation

      Il vous sera demandé si vous souhaitez configurer le VALIDATE PASSWORD PLUGIN. Répondez Y pour oui, ou tout autre chose pour continuer sans activer. Si vous répondez « oui », il vous sera demandé de choisir un niveau de validation du mot de passe.

      Votre serveur vous demandera ensuite de sélectionner et de confirmer un mot de passe pour l’utilisateur root de MySQL. Même si la méthode d’authentification par défaut pour l’utilisateur root de MySQL dispense de l’utilisation d’un mot de passe, même si celui-ci est défini, vous devez définir ici un mot de passe fort pour plus de sécurité.

      Pour le reste des questions, appuyez sur Y et appuyez sur la touche ENTRÉE à chaque invite.

      Note : Au moment de la rédaction de ce document, la bibliothèque MySQL PHP native mysqlnd ne prend pas en charge caching_sha2_authentification,la méthode d’authentification par défaut pour MySQL 8. Pour cette raison, lorsque vous créez des utilisateurs de base de données pour des applications PHP sur MySQL 8, vous devez vous assurer qu’ils sont configurés pour utiliser le mot de passe mysql_native_password à la place. Veuillez vous référer à l’étape 6 de notre guide détaillé LAMP sur Ubuntu 20.04 pour apprendre comment le faire.

      Étape 3 – Installer PHP

      Pour installer PHP et ses dépendances, exécutez :

      • sudo apt install php libapache2-mod-php php-mysql

      Une fois l’installation terminée, vous pouvez exécuter la commande suivante pour confirmer votre version de PHP :

      Output

      PHP 7.4.3 (cli) (built: Mar 26 2020 20:24:23) ( NTS ) Copyright (c) The PHP Group Zend Engine v3.4.0, Copyright (c) Zend Technologies with Zend OPcache v7.4.3, Copyright (c), by Zend Technologies

      Étape 4 – Création d’un hôte virtuel pour votre site web

      Dans ce guide, nous allons mettre en place un domaine appelé your_domain, mais vous devez le remplacer par votre propre nom de domaine. 

      Apache sur Ubuntu 20.04 a un bloc serveur activé par défaut qui est configuré pour servir des documents à partir du répertoire /var/www/html. Au lieu de modifier /var/www/html, nous allons créer une structure de répertoire au sein de /var/www pour le site your_domain, en laissant/var/www/html en place comme répertoire par défaut à servir si une demande du client ne correspond à aucun autre site. 

      Créez le répertoire pour your_domain comme suit : 

      • sudo mkdir /var/www/your_domain

      Ensuite, attribuez la propriété du répertoire avec la variable d’environnement $USER qui fera référence à votre utilisateur actuel du système :

      • sudo chown -R $USER:$USER /var/www/your_domain

      Ensuite, ouvrez un nouveau fichier de configuration dans le répertoire sites-available d’Apache en utilisant votre éditeur de ligne de commande préféré :

      • sudo nano /etc/apache2/sites-available/your_domain.conf

      Cela créera un nouveau fichier vierge. Collez dans la configuration suivante :

      /etc/apache2/sites-available/your_domain.conf

      <VirtualHost *:80>
          ServerName your_domain
          ServerAlias www.your_domain
          ServerAdmin webmaster@localhost
          DocumentRoot /var/www/your_domain
          ErrorLog ${APACHE_LOG_DIR}/error.log
          CustomLog ${APACHE_LOG_DIR}/access.log combined
      </VirtualHost>
      

      Enregistrez et fermez le fichier lorsque vous avez fini de le modifier. Si vous utilisez nano, vous pouvez le faire en appuyant sur CTRL+X, puis sur Y et sur ENTER.

      Vous pouvez désormais utiliser a2ensite pour activer le nouvel hôte virtuel : 

      • sudo a2ensite your_domain

      Pour désactiver le site web par défaut d’Apache, tapez :

      • sudo a2dissite 000-default

      Pour vous assurer que votre fichier de configuration ne contient pas d’erreurs de syntaxe, exécutez :

      • sudo apache2ctl configtest

      Enfin, relancez Apache pour que ces changements prennent effet :

      • sudo systemctl reload apache2

      Votre nouveau site web est maintenant actif, mais le root web /var/www/your_domain est toujours vide. Créez un fichier index.html à cet endroit afin que nous puissions vérifier que l’hôte virtuel fonctionne comme prévu :

      • nano /var/www/your_domain/index.html

      Incluez le contenu suivant dans ce dossier :

      /var/www/your_domain/index.html

      <html>
        <head>
          <title>your_domain website</title>
        </head>
        <body>
          <h1>Hello World!</h1>
      
          <p>This is the landing page of <strong>your_domain</strong>.</p>
        </body>
      </html>
      

      Now open your browser and access the domain name or IP address of your server on port 8000 :

      http://server_domain_or_IP
      

      Vous verrez une page comme celle-ci :

      Test de l'hôte virtuel Apache

      Étape 5 – Tester PHP avec Apache

      Nous allons maintenant créer un script de test PHP pour confirmer qu’Apache est capable de gérer et de traiter les demandes de fichiers PHP.

      Créer un nouveau fichier nommé info.php à l’intérieur de votre dossier root web personnalisé : 

      • nano /var/www/your_domain/info.php

      Cela ouvrira un fichier vierge. Ajoutez le contenu suivant dans le fichier :

      /var/www/your_domain/info.php

      <?php
      phpinfo();
      

      Lorsque vous avez terminé, enregistrez et fermez le fichier.

      Allez dans votre navigateur web et accédez au nom de domaine ou à l’adresse IP de votre serveur, suivi du nom du script, qui est dans ce cas info.php

      http://server_domain_or_IP/info.php
      

      Vous verrez une page similaire à celle-ci :

      Ubuntu 20.04 PHP info 

      Après avoir vérifié les informations pertinentes sur votre serveur PHP par le biais de cette page, il est préférable de supprimer le fichier que vous avez créé car il contient des informations sensibles sur votre environnement PHP — et votre serveur Ubuntu. Pour ce faire, vous pouvez utiliser rm :

      • sudo rm /var/www/your_domain/info.php

      Tutoriels connexes

      Voici des liens vers des guides plus détaillés relatifs à ce tutoriel :



      Source link

      Comment installer Linux, Nginx, MySQL, PHP (pile LEMP) sur Ubuntu 20.04 [Démarrage rapide]


      Introduction

      Dans ce guide de démarrage rapide, nous allons installer une pile LEMP sur un serveur Ubuntu 20.04.

      Pour une version plus détaillée de ce tutoriel, avec plus d’explications sur chaque étape, veuillez vous référer à Comment installer Linux, Nginx, MySQL, PHP (pile LEMP) sur Ubuntu 20.0

      Conditions préalables

      Pour suivre ce guide, vous devrez avoir accès à un serveur Ubuntu 20.04 en tant qu’utilisateur sudo.

      Étape 1 – Installation de Nginx

      Mettez à jour le cache de votre gestionnaire de packages et installez ensuite Nginx avec :

      • sudo apt update
      • sudo apt install nginx

      Une fois l’installation terminée, vous devrez ajuster les paramètres de votre pare-feu pour autoriser le trafic HTTP sur votre serveur. Exécutez la commande suivante pour autoriser l’accès externe sur le port 80 (HTTP) :

      • sudo ufw allow in "Nginx"

      Avec l’ajout de la nouvelle règle de pare-feu, vous pouvez vérifier si le serveur est opérationnel en accédant à l’adresse IP publique ou au nom de domaine de votre serveur depuis votre navigateur web. Vous verrez une page comme celle-ci :

      Page par défaut de Nginx

      Étape 2 – Installer MySQL

      Nous allons maintenant installer MySQL, un système de gestion de base de données populaire utilisé dans les environnements PHP.

      Là encore, utilisez apt pour acquérir et installer ce logiciel :

      • sudo apt install mysql-server

      Une fois l’installation terminée, il est recommandé d’exécuter un script de sécurité qui vient préinstallé avec MySQL. Lancez le script interactif en exécutant :

      • sudo mysql_secure_installation

      Il vous sera demandé si vous souhaitez configurer le VALIDATE PASSWORD PLUGIN. Répondez Y pour oui, ou tout autre chose pour continuer sans activer. Si vous répondez « oui », il vous sera demandé de choisir un niveau de validation du mot de passe.

      Votre serveur vous demandera ensuite de sélectionner et de confirmer un mot de passe pour l’utilisateur root de MySQL. Même si la méthode d’authentification par défaut pour l’utilisateur root de MySQL dispense de l’utilisation d’un mot de passe, même si celui-ci est défini, vous devez définir ici un mot de passe fort pour plus de sécurité.

      Pour le reste des questions, appuyez sur Y et appuyez sur la touche ENTRÉE à chaque invite.

      Note : Au moment de la rédaction de ce document, la bibliothèque MySQL PHP native mysqlnd ne prend pas en charge caching_sha2_authentification,la méthode d’authentification par défaut pour MySQL 8. Pour cette raison, lorsque vous créez des utilisateurs de base de données pour des applications PHP sur MySQL 8, vous devez vous assurer qu’ils sont configurés pour utiliser le mot de passe mysql_native_password à la place. Veuillez vous référer à l’étape 6 de notre guide détaillé LEMP sur Ubuntu 20.04 pour apprendre comment le faire.

      Étape 3 – Installer PHP

      Pour installer les packages php-fpm et php-mysql, exécutez :

      • sudo apt install php-fpm php-mysql

      Étape 4 – Configuration de Nginx pour PHP

      Dans ce guide, nous allons mettre en place un domaine appelé your_domain, mais vous devez le remplacer par votre propre nom de domaine. 

      Sur Ubuntu 20.04, Nginx dispose d’un bloc serveur activé par défaut qui est configuré pour servir des documents à partir d’un répertoire à /var/www/html. Même si cela fonctionne bien pour un seul site, cela peut devenir difficile à gérer si vous hébergez plusieurs sites. Au lieu de modifier /var/www/html, nous allons créer une structure de répertoire au sein de /var/www pour le site Web your_domain, en laissant /var/www/html en place comme répertoire par défaut à servir si une demande du client ne correspond à aucun autre site.

      Créez le répertoire racine Web pour your_domain comme suit :

      • sudo mkdir /var/www/your_domain

      Ensuite, attribuez la propriété du répertoire avec la variable d’environnement $USER qui fera référence à votre utilisateur actuel du système :

      • sudo chown -R $USER:$USER /var/www/your_domain

      Ouvrez ensuite un nouveau fichier de configuration dans le répertoire sites-available de Nginx en utilisant votre éditeur de ligne de commande préféré. Ici, nous utiliserons nano :

      • sudo nano /etc/nginx/sites-available/your_domain

      Cela créera un nouveau fichier vierge. Collez dans la configuration suivante :

      /etc/nginx/sites-available/your_domain

      server {
          listen 80;
          server_name your_domain www.your_domain;
          root /var/www/your_domain;
      
          index index.html index.htm index.php;
      
          location / {
              try_files $uri $uri/ =404;
          }
      
          location ~ .php$ {
              include snippets/fastcgi-php.conf;
              fastcgi_pass unix:/var/run/php/php7.4-fpm.sock;
           }
      
          location ~ /.ht {
              deny all;
          }
      
      }
      
      
      

      Une fois que vous avez terminé vos modifications, enregistrez et fermez le fichier. Si vous utilisez nano, vous pouvez le faire en appuyant sur CTRL + X, puis y et ENTER pour confirmer.

      Activez votre configuration en établissant un lien vers le fichier de configuration à partir du répertoire sites-enabled de Nginx :

      • sudo ln -s /etc/nginx/sites-available/your_domain /etc/nginx/sites-enabled/

      Cela indiquera à Nginx d’utiliser la configuration lors du prochain rechargement. Vous pouvez vérifier si votre configuration contient des fautes de syntaxe en tapant :

      Si des erreurs sont signalées, revenez à votre fichier de configuration pour corriger son contenu avant de continuer.

      Une fois que vous êtes prêt, rechargez Nginx pour appliquer les modifications :

      • sudo systemctl reload nginx

      Votre nouveau site web est maintenant actif, mais le root web /var/www/your_domain est toujours vide. Créez un fichier index.html à cet endroit afin que nous puissions tester si le bloc de serveur fonctionne comme prévu :

      • nano /var/www/your_domain/index.html

      Incluez le contenu suivant dans ce dossier :

      /var/www/your_domain/index.html

      <html>
        <head>
          <title>your_domain website</title>
        </head>
        <body>
          <h1>Hello World!</h1>
      
          <p>This is the landing page of <strong>your_domain</strong>.</p>
        </body>
      </html>
      

      Maintenant, allez dans votre navigateur et accédez au nom de domaine ou à l’adresse IP de votre serveur, comme indiqué dans la directive server_name de votre fichier de configuration de bloc de serveur :

      http://server_domain_or_IP
      

      Vous verrez une page comme celle-ci :

      Nginx server block

      Étape 5 – Test de PHP avec Nginx

      Nous allons maintenant créer un script de test PHP pour confirmer que Nginx est capable de gérer et de traiter les demandes de fichiers PHP.

      Créer un nouveau fichier nommé info.php à l’intérieur de votre dossier root web personnalisé : 

      • nano /var/www/your_domain/info.php

      Cela ouvrira un fichier vierge. Ajoutez le contenu suivant dans le fichier :

      /var/www/your_domain/info.php

      <?php
      phpinfo();
      

      Lorsque vous avez terminé, enregistrez et fermez le fichier.

      Vous pouvez maintenant accéder à cette page dans votre navigateur Web en consultant le nom de domaine ou l’adresse IP publique que vous avez défini dans votre fichier de configuration Nginx, suivi de /info.php :

      http://server_domain_or_IP/info.php
      

      Vous verrez apparaître une page Web contenant des informations détaillées sur votre serveur :

      PHPInfo Ubuntu 20.04

      Après avoir vérifié les informations pertinentes sur votre serveur PHP par le biais de cette page, il est préférable de supprimer le fichier que vous avez créé car il contient des informations sensibles sur votre environnement PHP et votre serveur Ubuntu. Vous pouvez utiliser rm pour supprimer ce fichier :

      • sudo rm /var/www/your_domain/info.php

      Tutoriels connexes

      Voici des liens vers des guides plus détaillés relatifs à ce tutoriel :



      Source link

      Comment installer la pile Linux, Apache, MariaDB, PHP (LAMP) sur CentOS 8 [Quickstart]


      Introduction

      Dans ce tutoriel, vous allez installer une pile LAMP sur un serveur CentOS 8. Bien que MySQL soit disponible à partir des dépôts par défaut de CentOS 8, ce guide présente le processus de mise en place d’une pile LAMP avec MariaDB comme système de gestion de base de données.

      Pour une version plus détaillée de ce tutoriel, avec plus d’explications sur chaque étape, veuillez vous référer à Comment installer la pile Linux, Apache, MySQL, PHP (LAMP) sur CentOS 8. 

      Conditions préalables

      Pour suivre ce guide, vous devrez avoir accès à un serveur CentOS 8 en tant qu’utilisateur sudo.

      Étape 1 — Installer Apache

      Installez le package httpd avec :

      Une fois l’installation terminée, exécutez la commande suivante pour activer et démarrer le serveur :

      • sudo systemctl start httpd

      Si firewalld est actif, vous devrez exécuter la commande suivante pour autoriser l’accès externe sur le port 80 (HTTP) :

      • sudo firewall-cmd --permanent --add-service=http

      Rechargez la configuration du pare-feu pour que les changements prennent effet :

      • sudo firewall-cmd --reload

      Avec l’ajout de la nouvelle règle de pare-feu, vous pouvez vérifier si le serveur est opérationnel en accédant à l’adresse IP publique ou au nom de domaine de votre serveur depuis votre navigateur web. Vous verrez une page comme celle-ci :

      Page Apache par défaut CentOS 8

      Étape 2 – Installation de MariaDB

      Nous allons installer MariaDB, un fork communautaire du serveur MySQL original d’Oracle. Pour installer ce logiciel, exécutez :

      • sudo dnf install mariadb-server

      Lorsque l’installation est terminée, activez et démarrez le serveur MariaDB avec :

      • sudo systemctl start mariadb

      Pour améliorer la sécurité de votre serveur de base de données, il est recommandé d’exécuter un script de sécurité qui est pré-installé avec MariaDB. Démarrez le script interactif avec :

      • sudo mysql_secure_installation

      La première invite vous demandera de saisir le mot de passe actuel de l’utilisateur root de la base de données. Comme vous venez d’installer MariaDB et que vous n’avez pas encore apporté de modifications à la configuration, ce mot de passe sera vide, il suffit donc d’appuyer sur ENTER (ENTRÉE) à l’invite.

      L’invite suivante vous demande si vous souhaitez créer un mot de passe pour l’utilisateur root de la base de données. Comme MariaDB utilise une méthode d’authentification spéciale pour l’utilisateur root, qui est généralement plus sûre que l’utilisation d’un mot de passe, vous n’avez pas besoin de le définir maintenant. Tapez N et appuyez ensuite sur ENTER.

      À partir de là, vous pouvez appuyer sur Y puis sur ENTER pour accepter les valeurs par défaut pour toutes les questions suivantes.

      Étape 3 – Installer PHP

      Pour installer les packages php et php-mysqlnd en utilisant le gestionnaire de paquets dnf, exécutez :

      sudo dnf install php php-mysqlnd
      

      Une fois l’installation terminée, vous devrez redémarrer le serveur web Apache afin d’activer le module PHP :

      sudo systemctl restart httpd
      

      Étape 4 — Test de PHP avec Apache

      L’installation Apache par défaut sur CentOS 8 créera un document root situé dans /var/www/html. Vous n’avez pas besoin de modifier les paramètres par défaut d’Apache pour que PHP fonctionne correctement sur votre serveur web.

      Le seul ajustement que nous ferons consistera à modifier les paramètres de permission par défaut du dossier root de votre document Apache. La commande suivante va changer la propriété du root du document Apache par défaut en un utilisateur et un groupe appelé sammy :

      • sudo chown -R sammy.sammy /var/www/html/

      Nous allons maintenant créer une page PHP de test pour nous assurer que le serveur web fonctionne comme prévu. Tout d’abord, vous pourriez vouloir installer nano, un éditeur de texte plus convivial, puisqu’il n’est pas installé par défaut avec CentOS 8 : 

      Créez un nouveau fichier PHP appelé info.php dans le répertoire /var/www/html :

      • nano /var/www/html/info.php

      Le code PHP suivant affichera des informations sur l’environnement PHP en cours d’exécution sur le serveur :

      /var/www/html/info.php

      <?php
      
      phpinfo();
      

      Lorsque vous avez terminé, enregistrez et fermez le fichier.

      Pour vérifier si notre serveur web peut afficher correctement le contenu généré par un script PHP, allez dans votre navigateur et accédez au nom d’hôte ou à l’adresse IP de votre serveur, suivi de /info.php: 

      http://server_host_or_IP/info.php
      

      Vous verrez une page similaire à celle-ci :

      Page d'infos Apache PHP par défaut CentOS 8

      Tutoriels connexes

      Voici des liens vers des guides plus détaillés relatifs à ce tutoriel :



      Source link